Investir

Investir dans Virgin Galactic

Investir dans Virgin Galactic
Investir dans Virgin Galactic

Investir dans Virgin Galactic

Si vous envisagez de placer votre argent sur le marché boursier, je vous recommande d’investir dans Virgin Galactic. C’est l’une des entreprises qui a réalisé de nombreuses avancées technologiques passionnantes au cours des dernières années. Dans cet article, nous allons examiner le cours de leurs actions et voir comment elles pourraient se comporter au cours des prochaines années. En particulier, nous examinerons le cours de leur action et leurs perspectives de croissance future. Nous examinerons également certains facteurs à prendre en considération avant d’acheter des actions d’une société. 

 

Tout d’abord, examinons le cours de l’action et comparons-le à celui d’autres actions sur le marché. Au moment où nous écrivons ces lignes, il s’agit de la plus grande action cotée en bourse au monde, avec une capitalisation boursière de plus de 6 milliards de dollars. Bien qu’elles ne suivent pas toujours les mêmes tendances de croissance que les autres actions, on peut affirmer sans risque de se tromper qu’elles suivent probablement un chemin similaire à celui du S&P 500. Cela signifie qu’elles se diversifient en s’éloignant du pétrole et des métaux lourds et en se lançant dans une industrie métallique plus pure. En outre, ils ont également une base de clients très diversifiée car beaucoup de leurs passagers sont internationaux, ce qui leur donne un public captif. 

Investir dans Virgin Galactic : Pourquoi investir en bourse avec Virgin Galactic

En ce qui concerne leurs perspectives de croissance, rien n’indique qu’elles connaîtront une augmentation du trafic passagers ou des revenus. Elle a plutôt mis l’accent sur le développement de la conception de ses vaisseaux spatiaux. Entre-temps, elle se concentre sur le développement de ses capacités de fabrication afin de pouvoir produire des vols plus fréquents sur de longues distances. Bien que leurs coûts d’investissement soient plus élevés que ceux de nombreuses entreprises aérospatiales, ils ont réussi à réduire leurs dépenses d’exploitation pour mieux affronter la concurrence dans l’industrie. Leur rentabilité future dépendra principalement de leur capacité à fournir un service client suffisant à leurs passagers. Les compagnies aériennes commerciales partenaires de Virgin Galactic font un bon travail pour gérer cette partie de l’opération. 

 

Avec toute l’attention portée aux vols à basse altitude et au développement de leurs capacités de conception, il peut sembler que Virgin Galactic perde un peu de son intérêt pour le marché des passagers. Il convient toutefois de noter qu’elle dispose toujours de deux aérodromes opérationnels en Californie et au Colorado, ainsi que d’une base opérationnelle à Puerto Vallarta, au Mexique. Au total, elle transporte environ six millions de passagers par an. La majeure partie de ce trafic est constituée de voyageurs internationaux qui se rendent en Amérique latine pour des vacances ou des affaires. Bien entendu, Virgin Galactic envisage d’augmenter le nombre de ses vols commerciaux grâce à son partenariat avec Space X. 

 

En revanche, elle n’a pas entièrement négligé le petit mais important segment de la population qu’elle dessert. En fait, le deuxième trimestre de cette année a marqué la première fois que Virgin Galactic a lancé une campagne de publipostage visant spécifiquement à attirer les jeunes « énergiques ». La campagne comprenait un magazine sur papier glacé, un catalogue et une série de courts clips vidéo montrant certaines des nouvelles destinations que le programme de vols spatiaux habités visitera. La société n’a pas dévoilé les lieux de ses futures destinations au cours du trimestre, mais le catalogue et le magazine fourniront certains indices. 

Investir dans Virgin Galactic : les gains et les profits à faire dans Virgin Galactic

 

Nous ne pouvons pas dire avec certitude quel sera le succès de la première entreprise commerciale, car nous n’avons pas vu le produit par nous-mêmes. Cependant, la vidéo a montré quelques destinations qui deviendront probablement des lieux familiers pour les passagers. Elle a également montré l’une des destinations que l’entreprise espère mettre en service d’ici la fin de la décennie : le premier lancement commercial dans l’espace d’un VSS qui décollera de Cap Canaveral. 

 

Si l’investissement dans Virgin Galactic est une étape importante dans la réalisation de la vision de l’entrepreneur Paul Allen, ce n’est qu’un début. Le test ultime de toute entreprise spatiale réside dans sa capacité à livrer des clients et à répondre aux besoins des passionnés de l’espace. Même si le dernier vol d’essai de la société a réussi à envoyer un vaisseau orbital sans équipage à près de cinq kilomètres dans l’atmosphère, il s’agissait d’une démonstration très peu coûteuse d’une technologie qui n’intéressera guère le public si elle ne fonctionne pas. Cela dit, les investisseurs ne devraient pas s’inquiéter des perspectives générales de Virgin Galactic. Ils devraient plutôt être intéressés à en apprendre davantage sur l’entreprise de tourisme spatial et les nouvelles destinations passionnantes qu’elle prévoit d’atteindre à terme. Après tout, quel amateur de science-fiction ne rêve pas de visiter la lune ou Mars un jour ? 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *